Le verdict de la Cour d’assises des mineurs des Hauts-de-Seine a été rendu le 23 mai, condamnant le pasteur Reagan B. à 8 ans de prison pour viol, et agression sexuelle, sur deux femmes membres de son Eglise. L’affaire avait éclaté au printemps 2018, avec les accusations de quatre femmes au total. Elles avaient alors déposé des plaintes pour abus sexuels durant des séances de «délivrance» censées chasser les esprits démoniaques en elles, relater le parisienne. L’Eglise charismatique évangélique Nuit de Dieu à Villeneuve-la-Garenne compte plusieurs centaines de fidèles. Le procès avait commencé le 13 avril.

La Cour a cependant acquitté le pasteur congolais quant aux accusations des deux autres évoquées, estimant que les preuves n’étaient pas suffisantes.

Autre vent de scandale récent parmi les chrétiens, mais outre Atlantique : les dirigeants de la Southern baptist Convention, deuxième plus grande dénomination chrétienne aux Etats-Unis et la plus grande dénomination baptiste du monde, ont publié le 26 mai la liste d’une dizaine de responsables d’Église. Ceux cités ici ont tous été condamnés à diverses peines par la justice, entre la fin des années 1990 et les années 2010, pour cause d’inconduite sexuelle. «Cette liste est rendue publique […] comme un premier pas, mais important, vers la lutte contre le fléau des abus sexuels et la mise en œuvre d’une réforme de la Convention», indiquant les dirigeants dans leur rapport.



Lien source

Laissez votre commentaire