Le 17 mai, environ 800 personnes, majoritairement des jeunes, sont des lieux participant à la réunion d’évangélisation « Xuntos por Galicia » (Ensemble pour la Galice), à ​​Saint-Jacques-de-Compostelle. « Je vois des jeunes qui ont faim et qui sont passionnés pour Jésus, avec le désir de répondre aux besoins de notre société. Non seulement des chrétiens en paroles, mais plutôt des lettres ouvertes», a déclaré la chanteuse espagnole Debora Romo, qui a dirigé le culte musical, dans une interview avec protestante numérique le 20 mai. Elle décrit ensuite, étonnée de voir le nombre de plus en plus élevé de personnes présentes lors de ce type d’événement, « des jeunes qui font des pas risqués, et croient que ce que Dieu a dit, il le fait ».

«Je suis heureux de voir ma génération chercher Jésus»

«Je suis heureux de voir ma génération chercher Jésus», exprime un participant de 21 ans. “L’Eglise a besoin d’être stimulée et [cet événement] motive les gens à sortir dans les rues.» Teófilo Hayashi, du mouvement international de la mission d’évangélisation The Send (La Transmission), était l’orateur du jour. Il a aussi pu interagir avec certains participants.

Ce rassemblement annuel est ainsi organisé depuis plus de six ans à date fixe chaque 17 mai-jour férié en Galice. La journée se déroule en deux parties : une réunion le matin pour les responsables, portant sur la prière et la formation d’évangélistes, puis l’après-midi la rencontre, qui rassemble des personnes en provenance de différentes régions d’Espagne. Beaucoup de jeunes présentent eux-mêmes entendu l’Evangile lors d’un événement semblable à Saint-Jacques-de-Compostelle, au cours des années précédentes. La crise sanitaire a empêché les rassemblements de 2020 et 2021.



Lien source

Laissez votre commentaire