Les votes ont été partagés mais le « oui » l’a emporté. Avec 274 voix et 136, le clergé de l’Église presbytérienne calviniste d’Ecosse (“Kirk” pour les locaux) a approuvé la bénédiction des mariages homosexuels. « L’Eglise d’Ecosse est une Eglise large. Il existe diverses opinions sur le sujet du mariage homosexuel parmi ses membres», avait déjà souligné le révérend Iain Greenshields, modérateur, en préambule de l’assemblée générale qui s’est tenu le 21 mai à Edimbourg. L’Église d’Écosse, Église majoritaire dite officielle depuis 1921, comprend plus de 30 % de la population.

«Cette décision contredit tout ce que dit la Bible»

Les couples de même sexe peuvent désormais donc célébrer leur mariage à l’Église. Cependant, comme le préconisait le projet interne de loi approuvé en avril, les ministres du culte et les diacres ne seront pas obligés de bénir ces unions. En effet, il leur faudra se porter volontaire pour les célébrer. Néanmoins, des voix contestataires se sont produites dès l’issue du scrutin. La Covenant Fellowship Scotland, groupe de réflexion de chrétiens évangéliques au sein de l’Eglise d’Ecosse, accuse la congrégation d’avoir commis une «grave erreur», relate Le gardien.

«[Avec cette loi], l’assemblée générale de l’Église a agi d’une manière à la fois non biblique et pécheresse», dénonce le groupe. « Cette décision contredit tout ce que la Bible a à dire sur la nature complémentaire des hommes et des femmes, ainsi que sur le caractère et les objectifs du mariage. […] Au lieu de suivre l’enseignement clair et sans ambiguïté de la Parole écrite de Dieu, la Bible, l’Eglise d’Ecosse continue de suivre l’opinion populaire», dénonce-t-il.



Lien source

Laissez votre commentaire